Preppy in Paris

J’adore les tendances et tout mais au quotidien j’aime aussi revenir aux bons basiques, aux pièces qui durent, bien coupées et bien confectionnées. Simples et neutres, ce sont mes pièces chouchou qui traversent les saisons et s’associent facilement avec tout. Surtout en ville où j’ai toujours du mal à me sentir super à l’aise en micro short, tops en crochet et autres petites robes à fleurs. J’adore ça à la plage et pour les vacances mais dans Paris, par exemple, je trouve ça un chouïa hors contexte. Mes choix de tenues citadines sont souvent classiques et un brin preppy, alors j’essaye d’y ajouter une ou deux touches plus fun avec les accessoires.

Commençons par ce jean (LE parfait!) trouvé chez Mango pour 30 euros, le denim est épais et en coton bio, il est coupé comme un un 501 et la taille boutonnée gaine bien les hanches. Il taille normalement et bonus : ne se détend pas de façon malheureuse (j’ai pris un 34 et je mesure 163cm). Lui je le porte en ville mais je ne l’oublierai pas dans ma valise l’été avec une blouse légère et une paire de sandales plates. Je ne l’oublierai pas non plus l’hiver avec un gros pull et des bottines. I LOVE YOU nouveau jean!

Cette saison je crois que l’on n’échappera pas aux sacs perlés et c’est tant mieux! Comme un bijou au bout du poignet, il allie fait-main et préciosité à lui tout seul et vient pimper n’importe quel tenue classique d’un je ne sais quoi hyper féminin. J’ai craqué pour ce modèle, il est fourni avec une anse dorée mais je crois que je vais préférer le porter à la main habillé d’un foulard vintage que j’ai trouvé chez Culture Vintage. Cette enseigne écume les friperies pour sélectionner les meilleures pièces (pensez : Levi’s, Lee, casquettes de marin et foulards en soie vintage donc) et les proposer dans des corners au BHV et aux Galeries Lafayette.

paris may (35 of 35).jpg
paris may (34 of 35).jpg

Le blazer, un autre classique, celui-ci m’a tout de suite plu parce que : bleu marine, hello! Mais surtout parce que sa longueur un peu masculine et son encolure sans revers lui donnent une chouette dégaine, il contient du lin, parfait pour le printemps, et même si ça se froisse un peu ça lui donne justement un côté plus décontracté assez opportun pour la saison.
Mes petits mocassins chéris sont une pépite de friperie trouvée en Nouvelle Zélande. De vrais souliers vintage jamais portés (quand je les ai achetés hein! Ils ont fait quelques kilomètres depuis!), hyper confortables et juste parfaits pour cavaler à pied dans Paris. J’ai vu que la marque Everlane en proposait dans une forme similaire et dans différentes couleurs.
Enfin le bling, cette saison j’ai envie d’une accumulation de grosses bagues et de colliers, tout en doré et en pas subtil haha… il faut bien que je me lâche quelque part quand le reste de la tenue est “oh so” simple!
Allez bisou XXX

paris may (32 of 35).jpg

SHOP MY LOOK

Travaux - épisode 2

Cet article a mis un peu de temps à arriver car je voulais le préparer le plus clairement possible visuellement parlant. De la centaine de photos prises par Elliot lors des démolitions, j’ai voulu faire un tri afin de vous montrer des avant-après les plus parlants possible.
Si vous ne l’avez pas encore vue et que les travaux vous intéressent, je vous conseille de regarder la vidéo durant laquelle je vous invite à visiter les lieux tels qu’ils étaient le jour de la signature chez le notaire, ça sera beaucoup simple pour comprendre les images qui vont suivre.
Suite à la signature, Elliot est donc descendu en Charente Maritime pour lancer les travaux et s’occuper de la démolition. Etant donné notre budget très serré pour tout ce chantier, il va s’occuper de nombreux postes et nous laisserons le gros oeuvres aux artisans.
Je suis contente de consigner l’avancée de tout cela ici, c’est comme un journal de bord et ça nous permettra de voir au fil du temps tout le travail accompli. Nous avons déjà rénové deux maisons en Nouvelle Zélande donc les travaux ne nous font pas peur et finalement, d’expérience, nous préférons récupérer un projet intouché qui s’avère souvent plus simple à rénover même si plus coûteux malheureusement.
Allez c’est parti, je vous laisse avec une petite vidéo puis un récap détaillé en dessous!


Commençons par le couloir de l’entrée, la cloison du fond a été abattue car l’escalier que l’on aperçoit sera remplacé par un escalier deux quarts tournants qui viendra se loger dans le couloir de l’entrée afin de libérer la pièce qui se trouve au fond à droite et qui deviendra la salle de bain parentale. L’ouverture au fond à gauche (anciennement une porte vers la cuisine) va être condamnée et l’accès au salon se fera par une double porte plus centrée. Nous n’allons pas garder le sol qui est en très mauvais état et qui sera encore plus endommagé par la tranchée par amener l’eau jusqu’à la future salle de bain.

0cd31e8b-9a28-4b67-bec6-72b4545d59dd.JPG
8a9861b3-40b5-4179-be6f-71197be89632.JPG
1486188a-ea29-4392-9086-ab8f28b87a64.JPG

Passons maintenant au salon. Anciennement constitué de 3 pièces, c’est dans cette partie que de nombreuses cloisons ont été abattues et qu’une majeure partie du gros oeuvre aura lieu. Nous ne souhaitons pas installer de portes fenêtres qui ne sont pas, à notre goût, dans l’esprit de l’architecture de la maison. L’entrée du salon se trouvant juste à côté de la porte d’entrée, il sera facile d’accéder au jardin et la cuisine a elle aussi un accès direct sur le jardin.
Suite à la démolition, il est apparu indispensable d’installer une poutre IPN pour soutenir le plancher de l’étage à l’endroit où se trouvait l’ancienne cloison qui séparait la pièce. Ce qui a par la même occasion engendré la démolition des plafonds, ça n’était pas initialement prévu mais s’avère être pratique pour l’électricien qui fera passer tous ses câblages par les plafonds.
Nous avons pris la décision de ne pas garder la cheminée en pierre qui se trouve au fond de la pièce mais nous allons la déplacer dans le jardin dans l’idée de créer un salon d’été un jour lointain haha! La cheminée en marbre noir ne fonctionne malheureusement pas pour l’instant mais nous allons la garder en place ainsi que les conduits avec pour projet d’un jour les rénover pour pouvoir l’utiliser à nouveau.
Le dernier gros chantier du salon fut la dépose du plancher. Traditionnellement posé sur de la pierre de charente, il commençait à trop bouger et nous nous retrouvions avec deux sols différents après la démolition des cloisons. Elliot a donc enlevé le plancher que nous réutiliserons dans notre future chambre. Nous avons donc à présent une partie du salon en terre battue où les canalisations pour la salle de bain parentale pourront être installées avant de couler une dalle de béton. Nous aimerions, si le budget nous le permet, poser un parquet en chêne massif à lames larges sur tout le sol de la pièce.
Toutes les portes sont récupérées à chaque fois pour être réutilisées à l’étage.

FBE0FB7C-75E4-4754-AFA2-FABE192B69B2.JPG
D4FF19D1-7708-4A70-A23D-BCAEC7E2F330.JPG
C54D3D29-5B01-4A4D-8BAA-3144D1903A97.JPG
B19B7236-1913-4F8D-8300-746DA4ED022B.JPG
38D9FAF1-9A40-4C89-B96A-A8BD778C71D6.JPG
F636518C-F8CE-44FE-A8EA-466FCF4B6A5F.JPG
C09CED96-DB5D-4601-A38D-751AB40D27A3.JPG
F0F41AE2-2BF2-4420-B0EB-17C6861CF460.JPG
3BF4828C-FD2D-424B-9F62-322C2773A769.JPG
5DD097E2-AFCE-4A11-B484-DD45DD6ADDC1.JPG
AAC6CBDC-8FB1-4CBE-BDF6-9F3E530491F0.JPG
0ff8f9b4-0adc-4b1b-9d3c-dc6bff7a5512.JPG
99DB5B78-BBAC-4744-A6D2-9B9045657E88.JPG
b499f050-c39e-4ac3-96fa-682b880368ae.JPG

La future cuisine se trouve dans une extension plus récente de la maison et attenante au salon. J’aime personnellement que la cuisine soit séparée du salon, pour les odeurs mais aussi pour laisser au salon un petit côté formel.
Nous installerons la cuisine sous la longue baie vitrée qui donne sur le jardin, cette dernière sera un jour changée, à nouveau quand le budget nous le permettra. Pendant cette phase de démolition le carrelage au sol, qui était complètement soufflé, a été enlevé, ainsi que le lambris sous la baie vitrée. Nous souhaitons garder le lambris au plafond qui pour nous est assez typique des cuisines charentaises, nous souhaitons en revanche le peindre en blanc pour qu’il polarise moins l’espace. La porte de gauche donnant sur une actuelle salle de bain sera condamnée.

B03A3238-7FE9-46F2-8E44-4344C7C824C6.JPG
E9176537-1F93-4B3B-8E0B-679A3A55E4BC.JPG
3AEB80D4-979B-42A2-8D6F-3E4EC443E8FE.JPG
9240d30c-00c4-43bb-8eb3-0b136f958f10.JPG
D288556F-1E2E-4A38-BCF9-07D6739CE10A.JPG
ddd86ad0-ec2a-4acd-96aa-84c3cca33b9c.JPG

Attenante à la cuisine se trouve la future buanderie. Elle est à l’origine l’unique salle de bain de la maison et était séparée en deux par une cloison. Cette cloison a été démolie ainsi que tous les éléments de salle de bain. Tout le système de chauffage va être remis à jour avec le changement de la chaudière, qui bien que récente ne soit pas suffisamment puissante pour chauffer les deux étages de la maison.
Dans cette pièce nous conserverons un cabinet de toilette et installerons la nouvelle chaudière ainsi que la machine à laver, le fer à repasser et un espace pour stocker le linge de maison.
L’une des ouvertures sur cette pièce sera condamnée.

9F8052D8-0A62-40B2-AD89-482A2BB8B263.JPG
DC0DEC58-469C-49E6-A650-01C0DAD44962.JPG
26F52000-A05C-4970-975A-A6D59381CFF2.JPG
46F45490-AE29-4428-80BF-A4F4E89F5588.JPG
4DDE7651-C4DA-4E69-B3DE-DA82B922CE0C.JPG
51d96501-1efb-4444-856e-a3c0a299934a.JPG

L’espace qui deviendra la salle de bain attenante à notre chambre est pour l’instant un passage dans lequel se trouve l’escalier vers l’étage. Comme je l’expliquais plus haut, un nouvel escalier viendra remplacer celui-ci dans le couloir afin de libérer complètement cette zone et la transformer en salle de douche.

481EF6F4-D89B-4E1D-ABF5-1EA1614BAD7B.JPG
EF717532-AAA5-46E0-8D0A-DC7E491279CD.JPG
68b479b7-ff86-466f-a14a-3855591c2710.JPG
677db747-4840-4d39-bb9f-b4a9ce752e53.JPG
9DDC7609-91EC-42D6-B183-0A9449ED080A.JPG

L’étage est probablement l’espace le plus impressionnant et intimidant… Il est plus facile de comprendre son aménagement en regardant la vidéo de la visite de la maison, mais en bref il était divisé en trois espaces dont une chambre refaite “à neuf”. Tout était à démolir ici car nous allons faire refaire la charpente entièrement, ainsi que la toiture. La charpente actuelle est en très bon état mais malheureusement extrêmement basse rendant l’espace inhabitable tel que. Les cloisons de la petite chambre ont été démolies, les plaques de bois au plafond retirées et l’espace complètement vidé.
Il s’avère qu’après ces démolitions le plancher doit être entièrement remplacé car du à la toiture ancienne et abîmée il s’est ramolli avec le temps et s’effrite, un poste qui n’était pas prévu lui non plus mais au moins nous repartirons sur des bases saines.
Tous les murs en pierre seront doublés pour bien isoler l’étage, le conduit de la cheminée en pierre du salon sera démoli et cet espace accueillera normalement trois chambres, une salle de bain, un espace jeu et un espace bureau.

62AC861F-A6FF-4725-B93D-24F69006BA2F.JPG
36F9E805-2F1D-480F-8C77-05C3FDEC7683.JPG
BDFD0435-B83A-47C5-81A0-B4D9D72EAB7F.JPG
40257198-7FF7-47BD-9FF1-E4002A8A5E2C.JPG
B74BA4C3-8561-497A-9ECF-2774A3D45FE0.JPG

FCEC6E6D-FECE-47FC-928B-DEF6907E7CA0.JPG
ea24225b-98f1-4892-8f46-8330820f3b8c.JPG
4ABA2B94-51E5-4247-9898-113F24F84F43.JPG
f12ed21d-1d8d-459e-92b1-f84b59d1f6f8.JPG
FBE0FB7C-75E4-4754-AFA2-FABE192B69B2.JPG
3c07a09e-35e1-42ff-b29c-0e9c7cc28117.JPG

Pour terminer il reste notre chambre, avec le papier peint en moins. C’est finalement la pièce qui va nécessiter le moins de travaux, la cheminée qui s’y trouve fonctionne et il faudra juste y poser le plancher récupéré du salon et faire les peintures pour la remettre à notre goût. Il faudra aussi créer une ouverture dans le mur du fond pour connecter la chambre à la future salle de bain, j’avais dans l’idée de chiner une belle verrière mais c’est quelque chose que l’on fera une fois que l’on sera tombé sur le bon élément architectural.


Jusqu’à présent le début des travaux par les artisans était en stand by pour diverses raisons, mais ça y est nous y sommes, dans quelques jours tout commence avec la charpente et la couverture, puis la plomberie et le chauffage. Un vrai bal d’artisans s’annoncent pour les prochains mois, on aura beaucoup de finitions à faire nous mêmes mais c’est le jeu, nous sommes motivés.
En attendant vous avez peut être pu voir nos choix de teintes de peinture sur Instagram, nous n’en sommes pas du tout à ce stade de toute évidence mais d’expérience c’est important sur un projet comme celui là d’équilibrer le gros oeuvres et les décisions stressantes avec des choses un peu plus fun et agréables!

Suite au prochain épisode!

Marrakech

Retour sur un nuage de cinq jours passés à Marrakech, j’y étais avec une amie, sans mari et enfants, décompression totale…
J’avais séjourné à Marrakech il y a trois ans, voici d’ailleurs l’article qui en parle, et j’avais eu un coup de coeur total pour cette ville. Quelques années plus tard le coup de coeur reste intact avec le bonheur en plus de retrouver un endroit qui me semblait presque familier. Je ne sais pas pourquoi certains lieux nous prennent ainsi aux tripes, c’est comme si ils étaient imprimés au fond de nous quelque part. Pour moi Marrakech c’est la vie, je ne peux pas l’expliquer autrement, cette ville a une énergie qui résonne chaque fois en moi. L’histoire du lieu, les gens qui y vivent, la culture, la nourriture, l’architecture, de nombreuses choses m’y parlent et éveillent mes sens, m’offrant chaque fois un séjour mémorable.
Je partage ici quelques clichés capturés avec l’Olympus Pen E-PL9 de mon dernier article, afin que vous puissiez voir leur qualité. J’ai transféré les images directement sur mon téléphone via le Wifi de l’appareil, puis j’ai tout édité sur l’application Lightroom pour téléphone. J’ai adoré avoir cet appareil avec moi, compact et pratique comme je l’espérais, les photos sont exactement ce que je souhaitais dans un hybride.

IMG_8672.jpeg
IMG_8671.jpeg
IMG_8680.jpeg
IMG_8681.jpeg

Je sais que Marrakech est une de ces villes que l’on a tendance à adorer ou à ne pas aimer du tout, tout le monde n’est pas forcément à l’aise pour décliner les propositions des marchands au fil des ruelles de la médina, l’effervescence constante peut être fatigante et il faut accepter de se perdre un peu avant de trouver son chemin.
Pour moi cette ville est un merveilleux dépaysement, je suis sensible à tout l’artisanat qui y fourmille, à l’atmosphère joyeuse qui habite les rues et je suis chaque fois touchée par la gentillesse de ses habitants.

IMG_8682.jpeg
IMG_8684.jpeg
IMG_8693.jpeg
IMG_8700.jpeg

Nous avons passé les premiers jours du séjour dans le quartier de l’Hivernage dans la nouvelle ville, de là nous pouvions facilement rejoindre la médina à pied en passant pour les jardins de la Koutoubia. Je vous ai mis un récapitulatif de mes bonnes adresses et autres conseils dans la story “Marrakech” à la une sur mon compte Instagram. Vous y trouverez des restaurants, cafés, visites, ainsi que des conseils pour l’achat de tapis.
J’adore les souks, je m’y sens très à l’aise et j’y vais seule sans aucune crainte. Je pense que l’important pour avoir une belle expérience des souks est de mettre ses principes très français à la porte, ici on oublie de râler ou de s’horrifier à voix haute à l’annonce d’un prix avant de partir en grommelant ; on pense plutôt sourire, humour et respect, on joue le jeu de la négociation sans dénigrer le produit du marchand et si ça ne marche pas on dit poliment "je suis désolée mais ça sera pour une prochaine fois”.
J’ai par exemple mis 4 jours à trouver deux tapis, j’ai visité le souk des tapis plusieurs fois, de nombreux marchands m’ont montré leur stock, je ne me suis jamais sentie forcée à acheter quoi que ce soit, jai toujours pu quitter chaque magasin sur une note positive.

IMG_8712.jpeg
IMG_8725.jpeg

Enfin voilà! Je suis là bas comme un poisson dans l’eau et j’ai comme un petit rêve chaque fois où je m’imagine y vivre tranquillement…
Pour finir le séjour nous sommes restés à La Ferme Berbère, juste en dehors de la ville au milieu des champs. C’est un très beau domaine avec différents types de chambres, certaines sous tentes, idéales pour les familles. L’aménagement des chambres est très simple mais le jardin, la piscine et la ferme sont de beaux terrains de jeu pour les enfants.

IMG_8740.jpeg

Voilà! Je me permets de vous redonner ici différents liens en rapport avec Marrakech

  • mon premier article il y a 3 ans - ICI

  • la vidéo du Beldi Country Club - ICI

  • mon guide (en anglais) - ICI

  • mon compte Instagram avec une story permanente à la une “Marrakech” - ICI

L'OLYMPUS PEN E-PL9

Ça faisait un bail que je cherchais un appareil photo hybride à emmener en vadrouille, qui soit de meilleur qualité que mon Iphone mais beaucoup moins encombrant que mon reflex pro. Je voulais un appareil compact, léger et qui puisse rentrer dans un petit sac, sans pour autant que la qualité des images soit compromise.

Pour tout vous dire, j’avais un Olympus Pen dans le collimateur depuis plusieurs mois et ça devait normalement être mon cadeau d’anniversaire en octobre prochain. La providence faisant parfois que… Olympus m’a proposé de tester le Pen E-PL9 afin de pouvoir communiquer sur le fait qu’il est en promo jusqu’au 30 avril.

olympus pen (2 of 2).jpg

Rentrons donc dans le vif du sujet, en commençant par ce qui saute aux yeux : son look! Je le trouve vraiment cool, les finitions sont belles, simili cuir et métal brossé lui donnent un côté rétro très attirant et qui se démarque clairement des codes classiques des appareils hybrides. Un gros bon point sur le plan esthétique mais qu’a-t-il à offrir et que vaut-il sur le plan technique?

L’Olympus Pen E-PL9 est fourni avec un objectif classique 12-42 mm f/3-5,6, il est facilement interchangeable si on souhaite utiliser un objectif plus sophistiqué. Personnellement pour l’utilisation que je souhaite en faire, c’est justement l’objectif classique qui m’intéressait puisque je vais à présent l’utiliser pour mes photos Instagram dont je commençais à ne plus du tout aimer la qualité… Mon Iphone 6S faisant très bien son travail de téléphone, je ne voyais pas l’intérêt dans mon cas de le changer pour un modèle dernier cri juste pour avoir de meilleures photos.

olympus pen (1 of 2).jpg

Le Pen E-PL9 n’a pas de viseur mais un écran tactile amovible qui permet de facilement shooter différents angles. L’écran tactile est par exemple très pratique pour ajuster manuellement l’exposition, la température, le focus ou déclencher la photo en mode selfie.
Le wifi permet de transférer directement ses photos sur son téléphone et les retoucher, le bluetooth très pratique permet, lui, d’utiliser son téléphone comme une télécommande pour prendre les photos, idéal pour une photo de groupe par exemple.

Il y a un flash discrètement caché à gauche sur l’appareil et la prise en main est agréable.

Alors maintenant les images! Je note ici la très bonne qualité du stabilisateur, qui réduit considérablement les tremblements quand on photographie à la main (sans trépied), qui donne des images très nettes et ce même en faible luminosité. Je trouve la qualité des images très bonne pour un hybride. L’autofocus est réactif et vif. L’appareil n’est clairement pas destiné à un grand amateur de photo de sport ou de course de voiture mais pour un usage lifestyle au quotidien il est vraiment génial.
Ci-dessous deux photos prises avec le Pen E-PL9 et l’objectif fourni dans le kit.

olympus pen (16 of 21).jpg

La bonne surprise me concernant c’est le mode vidéo, là aussi avec des détails techniques bien sympathiques comme la 4K, la stabilisation toujours excellente et les mises au point fluides.

Les modes photos sont variés : automatique, avancé, manuel mais on trouve également de bien chouettes options comme le mode “live composite” dont voici une explication en vidéo, le panorama ou encore HDR. Le mode ART propose également des filtres intégrés.
Le mode “scene” (en photo juste au dessus) est extra lui aussi pour photographier un sujet de façon optimum, puisqu’il suffit d’y choisir son sujet (portrait, paysage, macro,…) avant de passer à l’action, ainsi pas besoin d’effectuer les réglages propres à la scène l’appareil le fait tout seul.
Je vous montre ici ce que l’on peut faire avec le mode “multiple exposure” en superposant deux images.

Je trouve l’effet très intéressant, j’imagine déjà le refaire à la plage avec les dunes au premier plan et les silhouettes de mes enfants devant l’océan par exemple ou dans les champs.

Je trouve l’effet très intéressant, j’imagine déjà le refaire à la plage avec les dunes au premier plan et les silhouettes de mes enfants devant l’océan par exemple ou dans les champs.

L’Olympus Pen E-PL9 est donc en promo jusqu’au 30 avril, au prix de 599 euros au lieu de 699 euros, je le conseille à qui souhaite passer à un hybride au lieu d’un téléphone mais qui ne veut pas non plus s’encombrer d’un reflex. Je l’emmène avec moi en vacances à Marrakech lors de ces prochains jours, je vous ferai un article à mon retour pour que vous puissiez juger par vous même de la qualité des images.

Bon week-end de Pâques tout le mode!

Pâte à modeler homemade

Je vous disais sur Instagram la semaine dernière que j’avais envie de trouver pour Joséphine une recette de pâte à modeler homemade et non toxique. Je me souviens encore combien Charles avait aimé l’expérience au même âge, à son époque c’était les dames du centre de jeu où je l’emmenais une fois par semaine qui avait fait la concoction magique!

pate a modeler (1 of 4).jpg

Après quelques recherches sur internet j’ai trouvé celle d’une maman américaine mais elle utilisait de la crème de tartre pas forcément facile à se procurer en France. Du coup j’ai tenté la même recette avec du bicarbonate alimentaire et ça a très bien marché! La pâte était souple mais collante, en revanche elle forme une croûte sèche si elle est laissée à l’air libre trop longtemps.
Je vous laisse avec la vidéo qu’on s’est amusé à faire Charles et moi pour vous montrer comment on s’y est pris. Vous pourrez également retrouver les recette écrite en fin d’article.
N’hésitez pas à nous tagguer dans vos réalisations, je connais un petit garçon qui serait ravi de voir que sa petite vidéo a été regardée et mise à profit.

Dans un saladier, verser deux tasses de farine, une tasse de sel et 3 cuillères à soupe de bicarbonate alimentaire puis mélanger. Ajouter 2 cuillères à soupe d’huile neutre et deux tasses d’eau bouillante (étape réalisée par un adulte!!). Bien mélanger puis pétrir, attention la pâte est un peau chaude.
Ajouter un colorant naturel de son choix : poudre de curcuma, poudre de spiruline, poudre de matcha ou quelques gouttes de jus de betterave. Pétrir de nouveau.
Conserver la pâte à modeler 1 à 2 semaines au réfrigérateur dans un sachet hermétique.