l'Automne

Après plusieurs mois en container, j’ai retrouvé il y a quelques semaines mon gros ordi avec tous mes logiciels photo : je suis joie! Ça m’avait tant manqué! D’autant que toutes ces couleurs automnales m’inspirent beaucoup.
Je réalise aussi que je n’ai jamais vraiment parlé ici des derniers mois et de tous les changements qui sont en train de se dérouler pour nous, mais chaque fois que j’essaye de m’y mettre j’ai l’impression de commencer l’écriture d’un roman. Nous avons tellement approfondi le pourquoi de nos décisions en privé que c’est un peu fastidieux de tout répéter en détails, sorry!

 Assiette by  Hello Fred

Assiette by Hello Fred

Ce que je peux vous dire en tout cas c’est que nous sommes heureux de notre retour en France, que c’était le bon moment, le système éducatif étant très différent entre les deux pays, nous savions que si nous désirions vraiment ce changement il nous fallait le faire avant l’entrée en primaire des enfants.
Nous vivons actuellement en région parisienne et ce pour les six prochains mois je pense. En attendant que les rénovations de la maison dont nous avons signé le compromis en Charente Maritime soient terminées. C’est là bas que nous avons choisi de nous installer de façon permanente.
Tout cela me semble complètement irréel car tout s’est passé très vite, j’ai d’ailleurs souvent besoin de me poser quelques secondes pour me “recentrer dans le présent” et faire le point. J’ai l’impression d’avoir sauté d’une vie à l’autre sans avoir vraiment pris le temps de faire une transition entre les deux. Quoi qu’il en soit nous sommes heureux de notre choix et c’est l’essentiel.

J’essaye de tout mon coeur de garder ces petites bribes de moi que la Nouvelle Zélande a fait naître, je me répète souvent “stay kiwi” (reste kiwi “néo zélandaise”) face à des situations du quotidien. La leçon que je retiens de cette partie de ma vie c’est qu’il faut soigner ses futurs souvenirs, mettre de l’intention à les créer car finalement c’est tout ce qui compte, sans forcément tomber dans la nostalgie bien entendu mais plutôt en décidant de savourer le présent car c’est son souvenir qui nous permet de marquer notre chemin de vie.

Enfin bref, je referme ici la parenthèse introspective! Couleurs automnales donc, et hautement inspirantes, comme l’autre matin quand il y avait la brume dehors et une tasse fumante au creux de mes mains dedans.
J’aime ces saisons qui nous invitent à nous replier à la maison ou à sortir emmitouflé jusqu’au nez. En bons vieux fraîchement expatriés nous ne sommes pas du tout équipés pour l’hiver français, on fait complètement tâche parmi les locaux couverts sous leurs doudounes… j’ai déjà fait le plein de pulls, de bonnets, d’écharpes et de combinaisons pour les enfants, manquent plus que de bonnes chaussures chaudes pour nous tous et on sera incognito haha!
Ce weekend on décore notre sapin, et vous?

Jolyon... un de plus!

IMG_8760 (1).JPG
IMG_8735.JPG

Si vous me suivez sur Instagram depuis un moment vous aurez certainement vu trois ou quatre gilets Jolyon passer sur mes aiguilles! J’avais découvert ce modèle ICI sur Raverly au moment où Charles était bébé, le look simple allié au tricotage super rapide avaient vite fait de me conquérir, maman pressée que j’étais de tricoter des gilets chauds pour mon bébé.
La seule difficulté du patron c’est sans doute qu’il est rédigé en anglais, je n’ai pas de version française à vous proposer mais si vous savez tricoter il sera très simple de vous armer d’une grille de traduction de termes de tricots pour le réaliser sans souci.

IMG_8743.JPG
IMG_8739.JPG

Je l’avais jusqu’à présent tricoté avec des laines que j’achetais en Nouvelle Zélande mais pour cette version rose poudrée je crois bien avoir trouvé le fil parfait et disponible en France pour le réaliser. J’ai trouvé mon bonheur chez Citronille avec la laine Pole, ici c’est la teinte Coquillage.

Le jolyon se tricote principalement avec des aiguilles 8 pour le corps et en 6 pour la bande de boutonnage. Il ne nécessite qu’une couture sous chaque bras. Vous imaginez donc pourquoi j’en suis très fan, houhou, il est basique de chez basique, un bonheur! Quelques boutons de nacre rose complètent le tout, en quelques heures à peine vous aurez un gilet tout beau entre les mains. Gros avantage, il se porte longtemps, Charles a grandi avec les siens. Je trouve par contre que ce modèle est portable plutôt après 6 mois, il est épais et douillet, un chouïa trop pour un petit bébé mais ça ne reste que mon avis.

Enfin voilà, vous savez tout à présent je pense, taguez moi si vous le réalisez, j’aimerais beaucoup voir vos associations de couleurs et de boutons ou vos recommandations de laines pour le tricoter.

IMG_8737.JPG

2018 CALME

2017 s'est terminée il y a deux semaines et comme chaque début janvier j'essaye de faire un peu d'introspection pour réfléchir à l'année à venir et la façon dont j'aimerais la guider. Pour ça j'ai développé au fil des ans quelques petites techniques que j'aimerais partager avec vous.


2017 is now over and like every beginning of the year I try to do a bit of introspection to think about the year ahead and the way I would like to guide it. Year after year I have developed little techniques that I would like to share with you today.

8D347B9A-5014-4045-ADC3-7FBAB8F49F93.JPG

Première chose, ça fait des années qu'avec Elliot on se choisit un mot chacun (juste un!) pour inspirer l'année à venir. Ce n'est pas si facile car finalement ce mot doit englober tous les aspects de la vie. Mon mot pour 2018 c'est "calme", l'année dernière c'était "simplifier". Calme, parce que je veux ralentir la cadence, j'ai passé les 12 derniers mois en ayant l'impression de courir sans relâche physiquement et émotionnellement, en 2018 je veux un changement drastique à ce niveau là. Je veux prioriser notre famille, passer des moments de qualités tous ensemble, profiter de Charles avant qu'il n'entre à l'école et puis profiter de notre bébé tant désiré. Je souhaite aussi réorganiser la façon dont je travaille pour moins sentir le rush des deadlines sans cesse, afin aussi de pouvoir travailler sur les projets qui me tiennent à coeur depuis un moment mais qui se retrouvaient sans cesse au fond du panier. Enfin, calme de corps et d'esprit, apaiser mon mental, retrouver la santé que 2017 a un peu affaiblie, prendre soin de moi. CALME.

Ensuite, une petite liste de buts, toujours. Ça m'aide à cibler les aspects qui permettront de guider l'année comme je l'imagine. Ma liste est plutôt courte, une dizaine de buts maximum mais tous très spécifiques sinon c'est la garantie qu'ils ne seront pas atteints. Je tiens aussi à préciser qu'il s'agit de buts réalistes, l'idée n'étant pas de se mettre la pression ou d'être déçu et démotivé. Par exemple j'ai deux livres qui me trottent dans la tête depuis des mois, je note spécifiquement ce que j'attends de moi même en rapport à cela.

Enfin, la nouveauté de cette année c'est un tableau de visualisation et je dois dire que je suis convertie. J'ai tout simplement pris une grande feuille blanche où j'ai collé toutes les images (merci Pinterest!) qui représentent ce à quoi je veux que 2018 ressemble. J'ai également noté quelques point forts qui se rattachent à ces images et à l'idée de calme que j'aimerais instaurer pour les mois à venir. J'ai mis ce tableau dans mon bureau, j'y jette un oeil sans réfléchir tous les jours et ça m'inspire.


First thing, for years now with Elliot we each choose one word (just one!) to inspire the new year ahead, It is not that easy because the world need to be relevant for every aspect of life. My word for 2018 is "calm", last year was "simplify". Calm, because I want to slow things down a lot, I spent the last 12 months feeling like I was physically and mentally running all the time, in 2018 I want to dramatically change that pace. I want to prioritize our family, spend quality time together, enjoy Charles before he starts school and enjoy the little baby we have so dearly wanted. I also wish to reorganise the way I work in order not to feel like I am constantly rushing towards a deadline and in order to work on projects I have had in my heart for a long time but that always ended up at the bottom of the pile. Finally, calm in body and spirit, working on having a peaceful mind, being back on top of my health and taking care of myself. CALM.

Next, a list of goals, always. It helps me target the aspects that will guide the year ahead in the way I imagine it. My list is quite short, no more than 10 goals and all very specific otherwise it is guaranteed they will not be reached. I also need to mention that these goals are all realistic and achievable, the idea is not to put pressure on yourself and lead yourself to feel disappointed or demotivated. For example I have had two books on my mind for a while so I write down as goals what I expect of myself in regards to these.

Finally, the novelty of this year is a visual board and I must say I am a convert. I simply glued on a big white page all the images (thanks Pinterest!) that represent what I would like 2018 to look like. I also wrote down some key points that connect to these images and the idea of calm I want to instill for the months to come. I put that board in my office, I glance over it every day without even realising it and it inspires me.

05BFC923-1090-4AC5-9820-4FB3CA61A012.JPG

J'ai déjà consicence avec tous ces petits rituels d'avoir pris des décisions différemment de ce que j'aurais habituellement fait et ça me fait du bien! Ça me motive d'avoir ces quelques techniques pour me rappeler ce que je souhaite vraiment, on se retrouve parfois dans le tourbillon de la vie, un peu perdu à ne plus trop savoir ce que l'on veut alors pour moi avoir ces éléments auxquels revenir pour me recentrer et me retrouver sont pleinement bénéfiques. D'où l'importance que je porte chaque année à prendre le temps de bien réfléchir à chacun d'eux.

I am already conscious of a few decisions I made differently this year from what I would normally have done because of all this and it feels good! Having these few techniques motivates me to focus on what I really want, too often we get lost in the whirlwind of the day to day not really knowing what we want and having these elements to come back to in order to recenter and find myself again is totally beneficial in my case. Hence the time I take each year to think about each one of them in depth.

180EEDD3-394D-4063-8AA3-8E6753486923.JPG

J'espère vous avoir peut être suggéré quelques idées nouvelles pour inspirer votre début d'année et je serais ravie de connaître les votres!

Très belle robe Gwendoline de la marque française Balzac


I hope some of my suggestions may inspire you in this new year and I would of course love to know what you do to kickstar your year positively!

Very pretty Gwendoline dress from French brand Balzac

Merry Christmas

I can't stay long but I wish you a lovely Christmas. I know this can be a hard time for some... It will just be the three of us tonight but we are still going to make the most of it and enjoy being together. Much love!

Je ne reste pas mais je vous souhaite un très beau Noël. Je sais que cette période est difficile pour certains... Ce ne sera que nous trois ce soir mais nous allons quand même savourer le fait d'être ensemble! A bientôt!

Noël tout simple!

Noël est ce qu'on décide d'en faire! Voilà c'est dit... quand je vois les wishlists pulluler à droite et à gauche bah je me demande un peu à quoi sert Noël finalement... Se créer des envies, des frustrations, des déceptions? Je me demande comment les enfants qui ne recevront rien gèrent le bombardement publicitaire constant de jouets, gadgets et autres gimmicks hors de prix à absolument recevoir ce 25 décembre. est-ce que c'est là tout ce qu'il y a à trouver dans Noël?

Christmas is what you decide to make it be! There I said it... when I see wishlists popping up here and there I question what the point of Christmas really is... Creating ourselves material wishes, frustrations, disappointments? I wonder how children who will not get anything for Christmas manage to cope with the constant advertising bombarding of toys, gadgets and expensive gimmmicks to absolutely have this Christmas. Is that all there is to Christmas?

ornaments (7 of 19).jpg

C'est humain de vouloir gâter nos enfants, nos proches mais est-ce qu'on ne peut le faire que dans l'excès et l'étalage? Je crois que non. Chaque Noël est un challenge pour nous, où nous ne voulons pas nous retrouver dégoutés devant la quantité de cadeaux sous le sapin et tout de même faire plaisir, alors on offre peu de choses et on essaye de chercher des présents qui ont du sens, qui ont été désirés pendant longtemps ou dont on a besoin.

It is human to want to spoil our children and loved ones but does it have to be done in excess and on display? I believe not. Each Christmas is a challenge for us, where we don't want to feel disgusted by the quantity of presents under the tree but still treat our family, so we do not give a lot but we try to think long and hard of presents that hold a meaning, have been wanted for a very long time or are needed.

ornaments (14 of 19).jpg
ornaments (11 of 19).jpg

Au fil des ans j'ai réalisé que finalement les beaux souvenirs ont bien plus de valeur que tous les cadeaux réunis. Un bon repas ensemble le 24, un brunch le 25, et toutes les petites activités simples parsemées tout le long du mois de décembre. Je vous ai déjà parlé de la ballade que nous faisons pour choisir des branches pour faire notre couronne. Les sablés, les tables festives pour le goûter, regarder les illuminations tard le soir dans la ville, choisir un sapin et puis aussi faire des petits ornements en pâte blanche.

Year after year I am realising that beautiful memories hold far more value than all presents put together. A nice meal shared on the 24th, a brunch on the 25th and all the little simple activities distilled throughout December. I have already told you about the walk we go on to pick foliage for our wreath. The iced cookies, the festive treat tables, looking at the lights late at night in our city, picking a tree and also making little ornaments.

ornaments (15 of 19).jpg

Cette année Charles a pu les faire tout seul de A à Z, même principe que les sablés juste moins salissant haha! En début de semaine il a découpé la pâte avec des emporte pièces et ce weekend on s'est affairé à passer des ficelles dans chaque décoration. J'ai une bobine de ficelle avec un fil métalique depuis des années, du coup Charles a même pu accrocher les décorations tout seul là où ça lui chantait. Si vous suivez mes Stories sur Instagram vous aurez vu que même la poubelle de la cuisine n'a pas échappé à sa touche festive haha!

This year Charles was able to make them by himself from A to Z, same idea as Christmas cookies minus the mess haha! At the beginning of the week who cut the white dough with cookie cutters and once it was dry this weekend he pulled pieces of string through each ornament. I have had this twine for years, it has a metal wire inside making it very easy for him to tie them wherever he wanted to. If you follow my Stories on Instagram you would have seen that even the rubbish bin in the kitchen got given some Christmas cheer haha!

ornaments (19 of 19).jpg