Jamie Kay

Notre petit matin calme c'est le lundi, journée précieuse pour nous deux durant laquelle on essaye de prendre les choses doucement. Je profite de cette dernière année avant l'école pour savourer les moments que je peux partager en tête à tête avec Charles.

Oiur quiet morning is on mondays, precious day for the both of us during which we try to take this slow.I am enjoyign this last year before school starts to relish in every moment I can share one on one with Charles.

jamie kay (1 of 62).jpg
jamie kay (7 of 62).jpg

Grand plaisir pour moi de pouvoir mettre en avant Jamie Kay, marque néo zélandaise qui est ici la référence en matière de basiques confortables aux tonalités douces.

Such a treat for me to showcase Jamie Kay here, the brand from New Zealand who has become an institution for of comfortable basics in beautiful shades.

euh alors c'est peut être juste moi mais un petit garçon aux pieds caramels dans des petits leggings tous doux ça me fait juste fondre d'amour...et puis les postures de grands mariés aux petits doigts encore bébé pour tourner les pages de ses livres... enfin voyez, la ravie de la crèche est là quoi!

So it might just be me but  a little boy with caramelised feet wearing the softest leggings is just making my heart melt with love...  not to mention the big boy postures mixed with baby fingers trying to delicately turn a book's pages... I mean, the drooping with love mum is in the place!

jamie kay (20 of 62).jpg
jamie kay (23 of 62).jpg
jamie kay (31 of 62).jpg

Matins tous doux, matins tous calmes, matins d'amour... On est autant conquis l'un que l'autre par ce nouvel attirail de sommeil... si je vous dit qu'on a passé la journée en pyjama vous me croyez facilement non?

Soft mornings, quiet mornings, full of love mornings... We are both just as smitten with these new sleep attires... and if I tell you we spent the day in our pyjamas you would easily believe me wouldn't you?

jamie kay (53 of 62).jpg

Raglan, NZ, july 2017

You must be quite familiar by now with the favourite spot of ours that is Ngarunui beach in Raglan. Like I have said before we usually go there on a whim, if the sun is shining and we have no plans for the day. Elliot worked today and when I woke up the sun was shining, I could hear Charles singing from his bedroom and it felt like a perfect day for a trip to the beach, especially after the very cold and wet days we have been having lately. We packed a big bag together, I chose to bring a book and my camera, Charles wanted his notebook and some felt pens to "draw the beach", I stopped at the supermarket on the way and 45 minutes later we were sharing some cheese and crackers in front of a stunning and peaceful view.

Vous devez commencer à avoir l'habitude de voir cet endroit que nous aimons tant, la plage de Ngarunui à Raglan. Comme je l'ai déjà raconté auparavant, nous y allons souvent sur un coup de tête, si le soleil brille et que nous n'avons rien de prévu pour la journée. Elliot travaillait aujourd'hui, quand je me suis réveillée le soleil brillait et j'entendais Charles chanter depuis sa chambre, je me suis dit que c'était la journée parfaite pour aller se ressourcer à la plage, surtout après les journées froides et pluvieuses que nous avons eu ces derniers temps. Nous avons préparé un grand sac, j'ai pris ma lecture du moment et mon appareil photo, Charles a voulu emmener un carnet et ses feutres pour "dessiner la plage", je me suis arrêtée au supermarché en chemin et 45 minutes plus tard nous partagions un morceau de fromage et des crackers devant une vue merveilleuse et apaisante.

I have been working a lot lately and I had been feeling that I had neglected my time with Charles at home, trying to keep him occupied by himself while I got things done. I often find that getting away from the house is the only way I can completely disconnect and enjoy the moment. Seeing the smile on my little boy's face all day was just pure joy, we ran in the dunes, wrote the names of the people we love in the sand and took in all the beauty that was around us. That is one thing I absolutely love about the Waikato region, the beauty here is in its rawest and simplest form, there are no artifacts, nature comes to you as it is without human intervention in the process.

J'ai beaucoup travaillé ces derniers temps et j'avais le sentiment d'avoir négligé mon temps à la maison avec Charles, essayant à tout prix de le faire s'occuper tout seul pendant que j'avançais sur mes projets. Je trouve que j'ai souvent besoin de partir de la maison pour réussir à complètement déconnecter et profiter de l'instant présent. Voir le sourire sur le visage de mon petit garçon toute la journée c'était de l'or en barre. Nous avons couru dans les dunes, écrit les noms de gens qu'on aime sur le sable et reçu toute la beauté tout autour de nous. C'est une des choses que j'aime énormément dans notre région, le Waikato, la beauté ici est simple et intouchée, il n'y a pas d'artifices, la nature vient à nous telle qu'elle est sans intervention humaine. Un bonheur.

I have mentioned it here and there already but I am currently working on a fourth book with my French publisher and I am really loving the title we are putting together. I have been powering through recipes for the last three weeks, developing them and shooting three per day on average. I love the rush, it does not stress me but it was so nice to leave that aside for an entire day and just do nothing but enjoy being together. I now feel refreshed and excited to get back into it this week.

Je l'ai déjà mentionné par ci par là mais je travaille actuellement à mon quatrième ouvrage avec mon éditeur en France et j'aime énormément le titre sur lequel nous bossons. Je suis à fond dessus depuis trois semaines, à développer les recettes et à en prendre en moyenne trois par jour en photos. J'aime le rush, ça ne me stresse pas du tout mais c'était tellement agréable de laisser tout cela de côté pour une journée entière et ne rien faire d'autre que d'apprécier d'être ensemble. Je me sens rafraîchie, prête à attaquer cette nouvelle semaine et à me remettre au travail.

After the beach we headed towards the wharf to visit Tony Sly's studio and retail space. I am so in love with his esthetic ; clean lines, organic, earthy and timeless. The home ware range has been extended too which and it really complements the pottery. They have an online shop if you are too far way...

Après la plage nous sommes allés sur le quai de Raglan où se trouve l'espace de Tony Sly, un pottier renommé en NZ. J'aime son esthétique ; ça sent la terre mais les lignes sont modernes, organiques et intemporelles. Il propose aussi maintenant une plus large gamme d'accessoires de maison qui complimente à merveille les potteries. Il y a aussi une boutique en ligne pour ceux qui sont un peu loin...

We had a break at The Shack in the town centre to have some ice cream and a drink. We talked about our day, how we were going to tell Elliot about it all and how we would come back soon to do it all over again. I am already looking forward to it.

Nous avons fait une pause au Shack dans le centre ville pour manger une glace. Nous avons discuté de la journée, de comment nous allions raconter tout ça à Elliot et comment nous allions bientôt revenir pour tout refaire pareil. J'ai déjà hâte.

We briefly stopped on the way home to capture the view that always leaves my speechless on this road, the rolling hills towards the ocean on the way to Raglan.

Nous nous sommes brièvement arrêtés sur le chemin du retour pour capturer cette vue qui me coupe le souffle à chaque fois, les collines en cascades vers l'océan sur la route vers Raglan.

Beach days...

It seems we always go to the beach on a whim... If we are feeling a bit bored and blue at home we just head off on an adventure. This is exactly what happened last weekend, the sun was shining so we just packed our bags and headed off to Ngarunui beach, Raglan.

Il semblerait que nous allions toujours à la plage sur un coup de tête... Si on s'ennuie un peu et que l'humeur est moyenne on part à l'aventure. C'est exactement ce que nous avons fait le weekend dernier, le soleil brillait alors nos avons remplis nos sacs et sommes partis à la plage de Ngarunui à Raglan.

Charles played so well in the sand that I actually managed to read a magazine cover to cover. The beach was beautiful that day, the water was amazing and it was so calming to watch the surfers catch wave after wave. I think this was our last 'summery day" at the beach and I like having a few images that really captured that... Bye Summer, till next year!

Charles a tellement bien joué dans le sable que j'ai réussi à lire un magazine du début à la fin. La plage était si belle ce jour là, l'eau était magnifique et regarder les surfeurs attraper vague après vague était un spectacle bien apaisant. Je crois que c'était notre dernier "jour d'été" à la plage et je suis heureuse d'avoir quelques images qui ont capturé cela... Aurevoir l'été, à l'année prochaine!

The end of Summer...

I like to feel the seasons passing by. I like when you can tell a page is about to be turned in the year book. Last week we escaped on a thursday evening to a near by arboretum, Summer is slowly disappearing before us and we wanted to make the most of the pink hot evenings we have had for the past few weeks. This is one of the many things I love about my life in New Zealand, my husband comes home from work around 5 o'clock and we can all go and wander together. This might seam completely normal to many but coming from the busy parisian lifestyle I have always known, I sincerely appreciate how privileged we are. Only a few years ago I was still waiting for my then young husband till way after dark for him to come home. He was leaving every morning before dawn... and that was the life I grew up knowing. My parents both worked till late, and it is what everyone around us did too. I did have a few friends with stay at home mums and I remember thinking during my teens that I would like to find a way to spend more time with my family once I had grown up.
New Zealand brought all these wishes to me on a plate and I am forever grateful...
(all pics by Elliot!!!)

J'aime sentir les saisons qui passent. J'aime sentir qu'une page du livre de l'année va bientôt être tournée. La semaine dernière nous nous sommes échapés un soir de semaine dans un arboretum tout proche, l'été s'en va lentement sous nos yeux et nous voulions encore profiter d'un soir chaud et rose comme nous en avons eu toutes ces dernières semaines. C'est une des nombreuses choses que j'apprécie de ma vie en Nouvelle Zélande, mon mari rentre du travail vers 5 heures et nous pouvons partir et rêvasser tous ensemble. C'est peut être complètement normal pour beaucoup mais pas pour moi qui a grandi avec le style de vie parisien, j'apprécie vraiment ce privilège de pouvoir passer du temps ensemble. Il y a quelques années encore j'attendais mon jeune époux rentrer du travail bien longtemps après la tombée de la nuit. Il partait tôt le matin avant le levé du jour... et c'est le rythme avec lequel j'ai également grandi. Mes parents travaillaient tous les deux tard et c'était pareil tout autour de nous, à l'exception de quelques mères au foyer. Je me rappelle encore pendant mon adolescence avoir rêvé de trouver un jour le moyen de passer plus de temps avec ma famille.
La Nouvelle Zélande m'a apporté tous ces souhaits sur un plateau et j'en suis pour toujours reconnaissante...
(toutes les images sont de Elliot!!!)