summer...

L’été, les confettis de soleil sur la table à travers les feuilles du cerisier, les soirées qui s’étirent et l’enfance qui se débobine sous mes yeux, comme c’est bon.

haagen dazs (3 of 3).jpg

Les enfants c’est le présent qui n’attend rien d’autre que le “maintenant”, les regarder remet toujours les choses dans leur ordre d’importance dans ma tête, à savoir : l’amour et la joie, tout le reste est finalement bien petit dans le grand ordre des choses.
J’ai terminé de lire l’oeuvre posthume de Jean D’Ormesson, son dernier livre qui commence par ces mots “Grâce à Dieu, je vais mourir” et durant lequel il s’efforce de creuser dans la science pour comprendre l’origine de notre monde, expliquer notre présence sur cette terre. Il s’y dévoile agnostique mais ne peut s’empêcher de titrer son ouvrage “Un hosanna sans fin” et de le terminer sur ces paroles “Si quelqu’un a laissé une trace éclatante dans l’esprit des hommes, c’est bien le Christ Jésus”. Ce livre m’a beaucoup touchée, la spiritualité faite de doutes et d’espoir qu’il y exprime résonne profondément en moi, ce besoin de tout expliquer mêlé au besoin de s’en remettre au Plus Haut sans questions : ma vie haha!

au jardin (11 of 40).jpg
au jardin (18 of 40).jpg
au jardin (29 of 40).jpg
au jardin (36 of 40).jpg
au jardin (38 of 40).jpg