Exposition Hammershoi au musée Jacquemart-André

Des mois que je passais devant Jacquemart-André en me disant “il faut que j’y aille avant de quitter Paris”… C’est chose faite! Je ne voulais absolument pas manquer l’exposition Hammershoi qui se termine le 22 juillet (2019), peintre Danois de la fin du XIXème siècle, ses tableaux sobres et sourds m’ont beaucoup touchée lors de la visite. Si vous le pouvez je vous recommande vivement cette expo avant qu’elle se termine, sans plus tarder cependant je vous laisse avec le musée…

jacquemard andré (13 of 63).jpg
jacquemard andré (21 of 63).jpg
jacquemard andré (30 of 63).jpg

L’exposition Hammershoi regroupait également des oeuvres d’artistes danois de la même époque illustrant le contraste flagrant entre le travail de l’artiste et le style plus traditionnel de l’époque. J’ai été particulièrement sensible aux toile d’Hammershoi car elle me rappellent beaucoup la photographie. Ci-dessous la première toile est de son ami Carl Holsoe, les trois suivantes sont d’Hammershoi.

Le tour du musée s’achève sur la visite dans appartements privés du couple Jacquemart-André, avec une salle de bain particulièrement somptueuse.

jacquemard andré (61 of 63).jpg
jacquemard andré (59 of 63).jpg

Marrakech

Retour sur un nuage de cinq jours passés à Marrakech, j’y étais avec une amie, sans mari et enfants, décompression totale…
J’avais séjourné à Marrakech il y a trois ans, voici d’ailleurs l’article qui en parle, et j’avais eu un coup de coeur total pour cette ville. Quelques années plus tard le coup de coeur reste intact avec le bonheur en plus de retrouver un endroit qui me semblait presque familier. Je ne sais pas pourquoi certains lieux nous prennent ainsi aux tripes, c’est comme si ils étaient imprimés au fond de nous quelque part. Pour moi Marrakech c’est la vie, je ne peux pas l’expliquer autrement, cette ville a une énergie qui résonne chaque fois en moi. L’histoire du lieu, les gens qui y vivent, la culture, la nourriture, l’architecture, de nombreuses choses m’y parlent et éveillent mes sens, m’offrant chaque fois un séjour mémorable.
Je partage ici quelques clichés capturés avec l’Olympus Pen E-PL9 de mon dernier article, afin que vous puissiez voir leur qualité. J’ai transféré les images directement sur mon téléphone via le Wifi de l’appareil, puis j’ai tout édité sur l’application Lightroom pour téléphone. J’ai adoré avoir cet appareil avec moi, compact et pratique comme je l’espérais, les photos sont exactement ce que je souhaitais dans un hybride.

IMG_8672.jpeg
IMG_8671.jpeg
IMG_8680.jpeg
IMG_8681.jpeg

Je sais que Marrakech est une de ces villes que l’on a tendance à adorer ou à ne pas aimer du tout, tout le monde n’est pas forcément à l’aise pour décliner les propositions des marchands au fil des ruelles de la médina, l’effervescence constante peut être fatigante et il faut accepter de se perdre un peu avant de trouver son chemin.
Pour moi cette ville est un merveilleux dépaysement, je suis sensible à tout l’artisanat qui y fourmille, à l’atmosphère joyeuse qui habite les rues et je suis chaque fois touchée par la gentillesse de ses habitants.

IMG_8682.jpeg
IMG_8684.jpeg
IMG_8693.jpeg
IMG_8700.jpeg

Nous avons passé les premiers jours du séjour dans le quartier de l’Hivernage dans la nouvelle ville, de là nous pouvions facilement rejoindre la médina à pied en passant pour les jardins de la Koutoubia. Je vous ai mis un récapitulatif de mes bonnes adresses et autres conseils dans la story “Marrakech” à la une sur mon compte Instagram. Vous y trouverez des restaurants, cafés, visites, ainsi que des conseils pour l’achat de tapis.
J’adore les souks, je m’y sens très à l’aise et j’y vais seule sans aucune crainte. Je pense que l’important pour avoir une belle expérience des souks est de mettre ses principes très français à la porte, ici on oublie de râler ou de s’horrifier à voix haute à l’annonce d’un prix avant de partir en grommelant ; on pense plutôt sourire, humour et respect, on joue le jeu de la négociation sans dénigrer le produit du marchand et si ça ne marche pas on dit poliment "je suis désolée mais ça sera pour une prochaine fois”.
J’ai par exemple mis 4 jours à trouver deux tapis, j’ai visité le souk des tapis plusieurs fois, de nombreux marchands m’ont montré leur stock, je ne me suis jamais sentie forcée à acheter quoi que ce soit, jai toujours pu quitter chaque magasin sur une note positive.

IMG_8712.jpeg
IMG_8725.jpeg

Enfin voilà! Je suis là bas comme un poisson dans l’eau et j’ai comme un petit rêve chaque fois où je m’imagine y vivre tranquillement…
Pour finir le séjour nous sommes restés à La Ferme Berbère, juste en dehors de la ville au milieu des champs. C’est un très beau domaine avec différents types de chambres, certaines sous tentes, idéales pour les familles. L’aménagement des chambres est très simple mais le jardin, la piscine et la ferme sont de beaux terrains de jeu pour les enfants.

IMG_8740.jpeg

Voilà! Je me permets de vous redonner ici différents liens en rapport avec Marrakech

  • mon premier article il y a 3 ans - ICI

  • la vidéo du Beldi Country Club - ICI

  • mon guide (en anglais) - ICI

  • mon compte Instagram avec une story permanente à la une “Marrakech” - ICI

Matinée parisienne... les Tuileries + le Café Pinson

Hier j’ai vite déposé Charles à l’école, confié Joséphine à ma maman et j’ai filé pour Paris. Mon rendez-vous était à 11h00, j’avais donc le temps de flâner en solitaire un peu avant. Pour une raison bête et pratique de correspondance de métro j’ai choisi les Tuileries en partant de la Cour Carrée puis en traversant la Cour Napoléon, jusqu’à l’Arc de Triomphe du Carrousel pour finir dans le jardin des Tuileries.

C’était un matin d’Automne, le premier vraiment frais, les étudiants en Art étaient tous absorbés par leurs croquis pendant que les touristes s’affairaient à immortaliser leur index tout en haut de la Pyramide du Louvre.
J’ai toujours aimé me promener dans les parcs parisiens à cette saison, les statues toisent de haut les joggeurs, les pigeons et les rêveurs, et le calme règne en maître malgré la foule et les clics clacs des appareils photo.

a morning in Paris (1 of 37).jpg
a morning in Paris (9 of 37).jpg

Mon grand plaisir dans ces moments là c’est d’accompagner ma promenade de piano dans mes oreilles. Le mélange de musique, d’architecture, d’histoire, d’art, de perspectives et d’humanité me fait chaque fois vivre une parenthèse hors du temps, indescriptible.

a morning in Paris (6 of 37).jpg
a morning in Paris (7 of 37).jpg

La petite ballade terminée, je suis allée retrouver Jessica, la créatrice de Poinçon 22, dans son showroom de la rue du Faubourg Poissonière dans le 9ème mais je ne vous en dit pas plus pour l’instant et vous reparlerai très vite de notre rencontre dans un prochain article.
Mon dernier arrêt de cette matinée c’était le Café Pinson, dans la même rue. J’avais croisé plusieurs endroits qui me tentaient beaucoup mais c’est la devanture un peu champêtre de celui-ci qui m’a happée à l’intérieur.

Chaleureux et cosy, la déco signée Dorothée Meilichzon n’est pas sans rappeler la cuisine d’une maison de campagne où tout le monde se retrouve attablé dans une confortable décontraction, entre objets chinés et bouquets de fleurs séchées, pour déguster un menu sans gluten, frais et 100% bio. C’est gourmand, beau et sympathique, j’en redemande!

Ile de Ré

Ceux et celles qui me suivent depuis mes années blog il y a pfffiou… 12 ans… saurons déjà à quel point j’aime l’île de Ré où j’ai passé toutes mes vacances d’enfance. Et je crois que quiconque découvre cet endroit unique en tombe vite amoureux.

IMG_8726.JPG
IMG_8710.JPG

Nous avons eu la chance d’y aller quelques jours en septembre, hors saison et l’île était tellement agréable! Ca m’a rappelé notre voyage de noces il y a 11 ans… début septembre et à cette époque là strictement TOUT était fermé! Heureusement les choses ont pas mal changé depuis et maintenant l’île est bien vivante jusqu’à la Toussaint. Et tant mieux car les températures étaient tellement bonnes, les garçons se sont même baignés!
Le marché d’Ars est encore ouvert tous les jours, Biscott toujours au rendez-vous pour les bonbons aux Portes, Saint Martin (ma chouchou) battait son plein, de quoi se promener le nez en l’air, le sourire aux lèvres et profiter d’un petit rab de vacances tous ensemble.

IMG_8656.JPG
IMG_8654.JPG
IMG_8663.JPG
IMG_8642.JPG
IMG_8597.JPG
IMG_8625.JPG
IMG_8606.JPG
IMG_8627.JPG
IMG_8572.JPG
IMG_8577.JPG

J’ai aimé retrouver le chemin à travers les pins vers Trousse Chemise, le bois flotté toujours échoué sur la plage d’années en années et la lumière du soir jaune doré. Nous avons passé nos après midis entre Trousse Chemise, La Conche… et le skate park haha.

IMG_8567.JPG
IMG_8681.JPG
IMG_8548.JPG
IMG_8542.JPG
IMG_8534.JPG
IMG_8532.JPG

Nous avons logé au coeur du village de Saint Clément des Baleines dans la maison de famille “Ma Maison Douce”, un très bel air bnb de 3 chambres que je vous recommande les yeux fermés. J’ai partagé plein d’images de l’intérieur sur mon feed instagram. Suite à notre passage l’adorable propriétaire, Joelle, souhaite vous offrir 10% de réduction sur tous les séjours jusqu’à fin mars si vous réservez de ma part. Nous nous sommes régalés de la vue du soleil levant sur les toits tous les matins…