The end of Summer...

I like to feel the seasons passing by. I like when you can tell a page is about to be turned in the year book. Last week we escaped on a thursday evening to a near by arboretum, Summer is slowly disappearing before us and we wanted to make the most of the pink hot evenings we have had for the past few weeks. This is one of the many things I love about my life in New Zealand, my husband comes home from work around 5 o'clock and we can all go and wander together. This might seam completely normal to many but coming from the busy parisian lifestyle I have always known, I sincerely appreciate how privileged we are. Only a few years ago I was still waiting for my then young husband till way after dark for him to come home. He was leaving every morning before dawn... and that was the life I grew up knowing. My parents both worked till late, and it is what everyone around us did too. I did have a few friends with stay at home mums and I remember thinking during my teens that I would like to find a way to spend more time with my family once I had grown up.
New Zealand brought all these wishes to me on a plate and I am forever grateful...
(all pics by Elliot!!!)

J'aime sentir les saisons qui passent. J'aime sentir qu'une page du livre de l'année va bientôt être tournée. La semaine dernière nous nous sommes échapés un soir de semaine dans un arboretum tout proche, l'été s'en va lentement sous nos yeux et nous voulions encore profiter d'un soir chaud et rose comme nous en avons eu toutes ces dernières semaines. C'est une des nombreuses choses que j'apprécie de ma vie en Nouvelle Zélande, mon mari rentre du travail vers 5 heures et nous pouvons partir et rêvasser tous ensemble. C'est peut être complètement normal pour beaucoup mais pas pour moi qui a grandi avec le style de vie parisien, j'apprécie vraiment ce privilège de pouvoir passer du temps ensemble. Il y a quelques années encore j'attendais mon jeune époux rentrer du travail bien longtemps après la tombée de la nuit. Il partait tôt le matin avant le levé du jour... et c'est le rythme avec lequel j'ai également grandi. Mes parents travaillaient tous les deux tard et c'était pareil tout autour de nous, à l'exception de quelques mères au foyer. Je me rappelle encore pendant mon adolescence avoir rêvé de trouver un jour le moyen de passer plus de temps avec ma famille.
La Nouvelle Zélande m'a apporté tous ces souhaits sur un plateau et j'en suis pour toujours reconnaissante...
(toutes les images sont de Elliot!!!)