Cure Atelier NUBIO

Petit retour de cure Nubio, j’en avais déjà faite une il y a quelques mois (3 jours à base de jus seulement) et vous pouvez lire mon ressenti en détail dans cet article. Sinon pour faire bref ça m’avait beaucoup plu et énormément ré-énergisée, c’est donc en convaincue que jai répondu un grand oui à Claire, la fondatrice, lorsqu’elle m’a proposé de tester la cure essentielle.

blog (8 of 23).jpg

J’ai eu pas mal de questions sur Instagram concernant cette cure, je vais essayer d’y répondre le mieux possible mais n’hésitez pas à contacter directement l’équipe Nubio si vous avez besoin d’informations plus spécifiques.
J’ai mis sur la photo ci-dessous tous les éléments d’une journée de cure essentielle. Elle est un peu différente puisqu’elle contient un bol d’okayu (porridge de riz japonais) pour le déjeuner et un bol de soupe pour le dîner, rendant à mes yeux la cure plus accessible. Ce programme dure trois jours pendant lesquels chaque moment de la journée est accompagné par un jus adapté ou un repas léger.
Personnellement je n’ai eu aucun mal à la suivre, c’est même plutôt un plaisir à chaque fois, j’ai l’impression de remettre les compteurs à zéro au niveau de mes habitudes alimentaires et c’est souvent lors de l’après cure que je ressens les plus grands bénéfices, je suis plus consciente de mes automatismes alimentaires et je ne me jette pas sur le premier bout de pain sans même y penser.

blog (2 of 23).jpg
blog (3 of 23).jpg

Alors à chaque fois on me dit que je peux faire tout ça toute seule avec un extracteur, je le sais et je l’ai fait par le passé MAIS (le grand mais!) c’est la composition des jus qui dans ceux de chez NUBIO est irréprochable, équilibrée et contient des supers aliments ou épices, et qui est surtout adaptée au moment de la journée où ils doivent être pris. Par exemple le matin commence avec un petit shot dynamisant pour le coup de fouet souvent recherché avec un café, les jus plus fruités sont pris le matin tandis qu’ils le sont bien moins l’après midi en préparation au sommeil. Autant de recherches préalables que je n’ai personnellement malheureusement pas le temps de faire.

blog (11 of 23).jpg

Découverte également de la cure de sève de bouleau fraîche qui n’a lieu qu’une fois par an au moment de la récolte en mars, elle dure 6 jours et ne remplace pas une alimentation classique. Il est conseillé d’en boire une bouteille à jeun le matin. Riche en calcium, potassium, magnésium et autres oligo-éléments et minéraux, elle est dépurative et reminéralisante. J’ai commencé le mienne en même temps que la cure essentielle et je la termine tout juste.

Mon ressenti cette fois-ci? Toujours convaincue! Au delà des bienfaits physiques indiscutables que je ressens à chaque fois (énergie, sommeil de meilleure qualité,…) et de la petite perte de poids toujours appréciable, c’est pour moi un moment pour m’occuper de moi. Cette petite période un peu égoïste et tournée sur moi même m’encourage à prendre soin de mon corps, à me rappeler que je me dois cette attention et que je me sens mieux quand je prends le temps de me nourrir avec des aliments qui font du bien.

Donc voilà, tout bon de mon côté.
On me demande beaucoup si c’est compatible avec l’allaitement, normalement non, il vaut mieux patienter, l’allaitement demande beaucoup d’énergie, chaque chose en son temps je dirais.
La faim est un thème qui est souvent revenu dans vos questions lui aussi, personnellement j’ai un petit appétit donc pour moi c’était gérable et finalement la faim se présente généralement au moment où la cure prévoit un jus, je vous conseille de ne pas vous coucher trop tard le soir, ça aide à ne pas faire une fixation.
Enfin la perte de poids, oui il y a une perte de poids mais je n’ai pas envie de donner de chiffres car je pense sincèrement que la cure va au delà de ça, cependant pour perdre un petit ventre avant de rentrer dans son maillot de bain c’est un bon remède.

Vous savez tout! N’hésitez pas si vous avez d’autres questions, j’essaierai d’y répondre avec franchise!

Dressing d'été

Ce beau temps me donne tellement hâte d’être en été… Mes deux poulets ont grandi comme des champignons et si j’avais jusqu’à présent pu ressortir ses shorts en 2 ans à Charles tous les étés, cette année ça ne sera clairement plus possible! Et puis Joséphine qui porte du 2 ans à 9 mois on se le dit? rendez moi mes tous petits bébés!
Du coup j’ai acheté quelques basiques qui devraient leur durer un moment (j’espère!!) que voici en photo…

selection ete (17 of 19).jpg

L’imprimé fleuri un brin vintage sur fond écru chez Caramel m’a complètement tapé dans l’oeil, la barboteuse n’est pour l’instant disponible que sur leur site en Angleterre mais voici mes autres coups de coeur disponibles chez Smallable pour les plus grandes filles… euh je me prendrais bien la robe si elle existait pour les femmes d’ailleurs…

robe cyclamen CARAMEL

robe cyclamen CARAMEL

blouse CARAMEL

blouse CARAMEL

studio romeo (1 of 7).jpg
studio romeo (4 of 7).jpg

Encore un imprimé coup de coeur pour Joséphine chez Caramel (décidément!) que je pourrai lui mettre dès maintenant avec une paire de collants. Juste dessous les liens vers les articles et ma petite sélection estivale pour bébé fille.

barboteuse CARAMEL

barboteuse CARAMEL

barboteuse tarantino 1+ IN THE FAMILY

barboteuse tarantino 1+ IN THE FAMILY

barboteuse NUMERO 74

barboteuse NUMERO 74

bloomer CARAMEL

bloomer CARAMEL

bloomer BOBO CHOSES

bloomer BOBO CHOSES

babies EASY PEASY

babies EASY PEASY

En été pour Charles, je suis depuis toujours hyper friande de shorts courts associés à des t-shirts blancs Petit Bateau, avec une paire de Minorquines. Je lui prends aussi quelques t-shirts amples dans des teintes sourdes et je suis très fidèle à la marque Gray Label qui fait toujours des vêtement une pièce confortables et bien coupés pour les petits gars. Voilà donc pour mon petit shopping d’été! Ne reste maintenant plus qu’à l’attendre!

t-shirt BOBO CHOSES

t-shirt BOBO CHOSES

sandales MINORQUINES

sandales MINORQUINES

short BONTON

short BONTON

salopette GRAY LABEL

salopette GRAY LABEL

sandales MEDUSE

sandales MEDUSE

débardeur TAO

débardeur TAO

Balade d'hiver

Après avoir laissé ma petite famille il y a de cela quelques samedis pour visiter le salon Playtime à Paris, on avait tous bien envie de se retrouver tranquillement ensemble le dimanche.
Et puis comme ça faisait un grand bail que je n’avais pas pris de photos juste pour le plaisir, j’ai embarqué mon appareil quand on est parti se balader dans les champs à la première éclaircie.

january 2019 (9 of 29).jpg
january 2019 (23 of 29).jpg
january 2019 (25 of 29).jpg
january 2019 (6 of 29).jpg

Rien de tel que l’air frais pour relâcher la pression, oublier ses contrariétés et aller de l’avant. En ce moment je lis un livre magnifique sur l’analyse faite par un psychiatre des camps de concentration qu’il a lui même vécu. J’y ai noté ce passage qui raconte les paroles d’une mourante quelques jours avant sa mort :
"En pointant à travers la fenêtre de la baraque, elle dit, “Cet arbre là est le seul ami que j’ai dans ma solitude.” À travers cette fenêtre elle ne pouvait voir qu’une seule branche du châtaigner, et sur la branche il y avait deux fleurs. “Je parle souvent à cet arbre,” me dit-elle. J’étais surpris et ne savais pas exactement comment prendre ses paroles. Etait-elle sous l’emprise du délire? Avait-elle des hallucinations occasionnelles? Anxieusement je lui demandais si l’arbre répondait. “Oui.” Que lui disait-il? Elle répondit, “Il m’a dit, ‘Je suis là - Je suis là - Je suis la vie, la vie éternelle.’” (Man’s Search For Meaning, Viktor E. Frankl)
Cette lecture m’a tellement touchée parce que c’est le même effet d’apaisement que je ressens quand je regarde un arbre et la nature en général, la toute puissance, l’éternité, et ça me requinque à chaque fois.

Il n’aura d’ailleurs fallu que quelques minutes pour nous confronter à la puissance de la nature puisque partis sous le soleil c’est en courant sans la grêle que nous sommes rentrés nous réchauffer autour d’un chocolat chaud…

january 2019 (21 of 29).jpg
january 2019 (20 of 29).jpg